Oeuvres Contemporaines Inspirées par Le Jardin des Délices Terrestres de Bosch
[Marina - ArtsCad Manager] - [Art Annonces] - [Vendredi 8 Aout 2014]

Le  Jardin des Délices Terrestres  de Hieronymus Bosch, conservé au Musée du Prado à Madrid, est depuis cinq siècles, source d'inspiration pour les artistes. Voici quelques œuvres contemporaines qui se mesurent à la représentation du Paradis, de l'Enfer et ( au centre ) des « Délices Terrestres  » du célèbre peintre Primitif Flamand.


Teintes chatoyantes, animaux mythologiques hybrides, strass et paillettes animent la série   «  Garden of Earthly Delights  » par

Raqib Shaw  . Il en est de même de l'environnement du peintre : né à Calcutta en Inde et élevé au Kashmir, Shaw grandit dans le milieu de l'industrie textile où travaille sa famille. Les dessins complexes des voiles féminins et des anciens tapis de Jamawar apparaissent dans ses turbulentes marines.  

 

Emily Erb  peint, sur soie, la chronique de l'évolution et du déclin de l'humanité, un monde où chimpanzés et babouins font la noce avec des footballeurs et des fœtus, un monde où dans le creux d'une main coupée, se blottissent des flacons de pilules, où l'on brûle des livres pendant qu'on encense la télé et les bombes atomiques. L'enfer ne relève pas du fantastique dans l'œuvre d'Emily Erb, c'est notre réalité.            

 

L'artiste peintre New-Yorkaise ( elle habite Brooklyn ) Carla Gannis,  transforme l'effrayante impression dégagée par le paysage infernal de Bosch grâce à une adorable foule de smileys, celle qui hante gaiement nos smartphones. Dénichez le démon occupé à tatouer une partition sur le postérieur d'un mécréant en cliquant sur  demon tattooing sheet music onto a sinner’s derriere  et appréciez l'émoticon porcinet en habit de nonne, en train d'embrasser suavement un homme nu...  

 

 

Ali Banisadr,  peintre iranien basé à Brooklyn, livre dans Motherboard, ses réflexions sur la terre, la civilisation, la technologie et l'espace. Le tableau a été récemment exposé à la galerie Sperone Westwater à New-York.  Son esprit dense et frénétique lui donne un style clairement boschien.

 

 

 

Artiste conceptualiste, directrice de théâtre et chorégraphe, Martha Clarke donne vie à la peinture de Bosch dans sa création du Jardin des Délices Terrestres. Passionnée et sensuelle, cette pièce chorégraphique met en scène l'histoire de la création de Bosch ainsi que les dangers de la soumission à la tentation.

 

Le peintre barcelonais Lluís Barba insère des représentations de Kate Moss et de Coca-Cola dans son Jardin des Délices Terrestres

( El Bosco ). Dans le triptyque de Barba, les figures copiées-collées prennent des selfies, s'adonnent à toutes sortes de sports et vont jusqu'à se disputer avec les propres personnages de Bosch.

Les détails du tableau de Bosch confèrent à la mode un look bizarre. Frisson garanti sur tous les articles depuis les robes haute couture d' Alexander McQueen  jusqu'aux bottes rustiques et funky de Dr. Martens.  Pour sa saison Printemps/Eté 2014, Dr. Martens a créé une triple collection de boots, chaussures et sacs ( voir : bootsshoessatchels ) chacune inspirée d'un panneau différent du triptyque du Maître.


 




Commentez cette page


All Art On Line .com


Advertising





Publicité


File Attachment Icon
T-457812.jpg