Yonnal Lannoy et vice versa
[Jerry Delfosse] - [Art Galerie] - [Du Mercredi 8 Decembre 2010 au Dimanche 26]

 

L’Espace Art Gallery a le plaisir de vous présenter du 08/12/2010 au 26/12/2010 l’exposition « Yonnal Lannoy et vice versa ». Le VERNISSAGE a lieu le 08/12 de 18 h 30 à 21 h 30 et l’exposition du mardi au samedi inclus de 11 h 30 à 18 h 30.

 René Lannoy (Fr)

 « Pour trouver  Yonnal LANNOY il faut sonner la cloche de sa maison de pierre cévenole. Tout de suite Lannoy vous met à l’aise, accueillant, serein, il vous dévoile ses œuvres avec plaisir et animé d’une réelle passion. D’emblée l’artiste vous emmène dans son monde. Les couleurs chaudes des tableaux, l’attrait des gravures et l’accueil vous enveloppent. « J’ai commencé la peinture à 17 ans. Puis à 30 j’ai travaillé trois ans dans un atelier de gravure réputé à Paris pour apprendre les techniques. » Puis il ouvre un atelier à Bruxelles. « La gravure est un outil de combat, elle donne des idées ; il y a une cuisine (cuivre, acide, vernis) qui permet d’exprimer des choses. La peinture est un outil de réflexion qui demande l’isolement, c’est le contraire de la gravure. Les deux techniques servent comme témoins de notre temps » mais il ne faut pas parler à Yonnal LANNOY d’art engagé en ce qui le concerne. Il n’est pas militant, il préfère avoir un regard détaché, observateur des mœurs  de la société. D’ailleurs, il se soucie peu des courants auxquels on l’associe. Cela reflète bien la démarche et l’esprit de cet artiste, qui aime Balthus et Bacon. Un homme qui aime apporter son regard malicieux, voire ironique sur les choses qui l’entourent, qui pointe du doigt le consumérisme ou la java mégalo des politiques et qui, s’il ne se prend pas trop au sérieux, tient son art très à cœur. Yonnal Lannoy, jusqu’au boutiste dans sa passion, a trouvé son nom d’artiste en se référant au principe de la gravure où l’on doit tout dessiner à l’envers. »

Cécile Chaze, journaliste.

 Catherine Piret (Fr) & Exposition événement sur les activités ÉCO-BÉNIN

 Est née dans les campagnes de Chastrès, près de Philippeville, un beau matin du mois de mai 1956 embaumant le muguet et le lilas, au sein d’une famille qui comptera quatre enfants, avec un père industriel et une mère au foyer. Journaliste indépendante en presse écrite, elle consacre une bonne part de son temps à la découverte des mondes artistique et humain aussi bien grâce à des voyages que par des rencontres personnelles, des films, des livres, etc.

Elle a réalisé des reportages photographiques, accompagnés de carnets de notes, au Gabon, au Chili, au Pakistan, en Inde du Sud, en Mongolie, au Mali, au Yémen, dans le Sud-Ouest de la Chine, au Niger, au Ladakh, en Orissa et au Gujarat (Inde), dans les déserts de Lybie et d'Egypte, au Bénin, etc.

Attirée par les formes et les couleurs et par l’ethnologie et la nature, elle tente, par l’image comme par le texte, de garder des traces des personnes croisées et des lieux traversés. Ses yeux suivent les mouvements de son cœur. Dans un monde parfois bousculé, elle est résolument à l’affût d’une série de valeurs telles que la simplicité, l’authenticité, ainsi que la beauté.

Déterminée à explorer le monde des formes en trois dimensions, elle fréquente pendant plusieurs années les cours de sculpture des ateliers de la rue Voot à Bruxelles, animés par Hung. Elle y travaille la terre, qui se laisse amadouer, et la pierre, plus résistante.

Pour enrichir son expression artistique, elle suit les cours de calligraphie chinoise de l’Association Belgique-Chine, sous la houlette de Ming Yang. Elle y apprécie surtout la réalisation d’orchidées et de bambous à l’encre de Chine, qui associe nature et culture de même que toute la philosophie derrière ce moyen d’expression.

Dans une optique de découverte de nouveaux horizons, elle s’inscrit aux cours de perfectionnement de photographie de Contrastes, où elle retrouve avec intérêt le noir/blanc, avec son graphisme, voire l’abstraction, une voie qui l’attire de plus en plus. La nature est, elle aussi, capable des plus étonnantes œuvres d’art…

 A voir du 08/12/2010 au 26/12/2010 au 35 rue Lesbroussart à 1050 Ixelles.

Ouvert du Mardi au Samedi inclus de 11 h 30 à 18 h 30.

Et sur rendez-vous le dimanche.

Plus d'infos : http://www.espaceartgallery.be 




Commentez cette page


All Art On Line .com


Advertising





Publicité


File Attachment Icon
T-146323.jpg