Claude DAMIEN expose chez Intimerrance
[Annick TERWAGNE] - [Art Galerie] - [Samedi 20th, Février 2010]

« La beauté ne réside pas seulement dans la joie ; mais aussi dans sa douleur et toutes autres expressions Ce sont ces expressions qui nous dissocient de la machine. Puisque le visage est la première manifestation extérieure vers de nouvelles rencontres humaines. »

Claude DAMIEN nous vient de Dour. Sorti de l'Académie en 2001, de la section dessin et peinture artistique, des penseurs comme Hegel, Jung ou Nietzsche ont nourri son existentialisme. De l'autre coté, Baudelaire, Modigliani ou Sartre sont les germes de sa philosophie mélancolique. La vie est d'apparence éphémère. Pourtant, nous laissons tous une trace dans la société.

Dans son travail, sa représentation de crânes ou d'ombres n'est pas une résonance de la mort. Son symbolisme est une démonstration du pouvoir et le siège de l'esprit, de l'imagination, de la conscience à l'inconscience ou de la souffrance. Le mélange s'accentue avec des nus de femme, de portraits mélangés entre abstrait et figuratif. Car nous sommes tous les résultats de l'évolution des idées de notre inconscient collectif, déclare-t-il. Ainsi, nous ne pouvons pas naitre libérés.

Son travail est un passager qui ne laisse pas indifférent. Il aime sortir des chantiers battus et faire découvrir un univers sans tabou où le matérialisme est néant. Il travaille avec différentes techniques, acrylique, huile, média mixtes, sur toile, bois, sur métal.

Claude DAMIEN n'aime pas le titre « artiste peintre » car il a plusieurs flèches à son arc, comme les performances publiques ou l'écriture. Il préfère ainsi se déterminer comme plasticien qui est plus ouvert à l'univers qu’il vous fait découvrir dans un mélange de différentes techniques et disciplines. Après un Essai-Critique « L'Overdose de l'Art Contemporain, Manifeste pour un Imaginaire Hallucinatoire », il vient de publier un recueil de poèmes. Ses textes sont publiés en diffusion libre sur internet, car il est à la recherche de Mécènes (comme beaucoup d'artiste). « Face à cette société actuelle, nous devons nous diversifier. Toutefois, j'indique maintenant, le fait que je n'appartiens à aucune école mais seulement à ma marginalité. »

A voir à la galerie Intimerrance, rue Vandervelde, 95 à Montigny-le-Tilleul, du 20 février au 6 mars 2010 le mercredi et samedi de 15 à 17 heures et le vendredi de 17 à 19 heures.
Info : 00-32-(0)71/51.18.42 – www.galerieintimerrance.comgalerie.intimerrance@skynet.be

Le vernissage se tiendra, en présence de l’artiste, le vendredi 19 février 2010 à partir de 19 heures. Vous y êtes cordialement invité(e)s.
P.S. : il n’est pas nécessaire de posséder un carton d’invitation pour pouvoir y assister. 

 




Commentez cette page


All Art On Line .com


Advertising





Publicité


File Attachment Icon
T-69587.jpg