Le Pain de Vie
[Jerry Delfosse] - [Art Galerie] - [Mercredi 25th, Novembre 2009]

L’Espace Art Gallery a le plaisir de vous présenter du 25/11/2009 au 13/12/2009 l’exposition « Le Pain de Vie ». Le vernissage a lieu le 25/11de 18 h 30 à 21 h 30 et l’exposition du mardi au samedi inclus de 11 h 30 à 18 h 30.

Sylviane Tirez (Be)

 Expositions 

1984.             Expo Prix Public à l’Académie des Beaux-Arts de Molenbeek St Jean

1999.             Vernissage à Lambusart « Fenêtre sur l’Art »

2001.             (Février) Expo à Floreffe avec les élèves de l’Académie de Tamine

         « l’Ecritude »

2000.             (juin) Participation au Prix Solidor, à St Malo en France

2001.             (sept) Vernissage « l’Ecritude n°2 » à Bouffioulx au musée des Poteries Dubois

2001(octobre) Participation au Prix d’Antoing

2003  Participation au parcours artistique d’Uccle

2004  Expo Galerie de Collège ST Michel à Bruxelles du 15/1 au 25/4  avec l’artiste

          Sylvie de Hepcée. « C’était écrit »

2004.             (octobre) Expo au Centre Gérard Galerie de la Ligne à Ligne SALON        D’AUTOMNE

Alain Larivière (Be)

" Né en 1959, c'est à l'âge de 11 ans qu'Alain Larivière découvre le dessin au cours d'une longue convalescence ... ce dernier ne le quittera plus !

Parfait autodidacte, c'est en 2000, alors que sa vie professionnelle lui tournait le dos, qu'il se remit derrière sa table à dessin.

Les portraits l'ont toujours particulièrement attiré et ce sont la qualité et les ressemblances étonnantes de ces derniers, que ce soit au fusain ou aux pastels, qui l'ont fait remarquer.

C'est tout naturellement qu'il passa à l'huile et à l'acrylique avec tout autant de réussite pour finir par vouloir s'exprimer autrement que par le portrait.

L'art est pour lui une manière de "parler en silence", il se qualifie d'expressionniste tant il cherche à traduire dans ses toiles un sentiment bien défini.

Il peint en fonction de son humeur, passant à son gré de l'abstrait au figuratif, de la tendresse à la quasi violence, et vous fait ainsi partager son univers qu'il se refuse à laisser qualifier de complexe "

Lou Delman (Fr-Can)

Née  à Montréal au Canada, de nationalité française et canadienne, cette artiste plasticienne pour qui l’art sous toutes ses formes doit être total et reprendre la phrase de Nietzsche " L'art et rien que l'art, nous avons l'art pour ne point mourir de la vérité" travaille aujourd’hui à Bruxelles. 
 
L’omniprésence de la musique est essentielle à la perception et à l’appréhension de son travail de plasticienne: après un bref passage à l’école des Beaux-arts de Lyon, elle étudie la peinture avec Linou Truffino, le dessin à l’académie de Saint-Gilles avec Patrick Pouillart et la sculpture sous l’égide de Quentin Smolders aux ateliers de la rue Voot (Belgique). 
 
La base de son travail tourne autour de l’aliénation et de la rupture. Rupture de la société entre un monde contemporain basé sur la révolution technologique permanente, le mouvement …et celui d’un passé immanent. Globalisation, expression forte d’une rupture, Lou Delman ne veut tomber en rien dans l’esthétisme mais montre inconsciemment les limites d’un système. Audace et liberté, et audace fortement liée à la liberté, audace parce que liberté, voilà les antidotes dont elle fait usage pour faire face à une civilisation caractérisée dans sa substance même par l'imposture. 
 
Elle utilise diverses techniques : huile, acrylique, dessins, collages, pigments bruts, mais aussi explorations en sculpture avec de nouveaux matériaux, dont le bronze de synthèse, et ce, grâce à la fructueuse collaboration avec Roland Lefèvre, inventeur de matières. 
 
La photo occupe aussi une place importante dans un travail en recherche de l'origine et du sens de l'art. Lou Delman est fascinée par divers peintres allant des primitifs flamands, Vermeer, Goya à Edward Munch et Francis Bacon. 
 
Elle participe à diverses expositions collectives à Bruxelles, Lasne (Belgique) et « Ecaussines cité d’Art» ainsi qu’à des expositions personnelles à Bruxelles et à Anvers (Belgique) dans le cadre de la foire d’art contemporain « Art-Event ».

Carole Duffour (Fr)

Après avoir pratiqué la sculpture en céramique, elle s'est consacrée à la sculpture du fer depuis 20 ans.
Elle a surtout réalisée des œuvres monumentales telles que le Griffon (1,80 m) ou le Lion (2 m), sujets mythiques dans lesquels elle a pu laisser courir son imagination.
Toutes les critiques lui reconnaissent un sens inné du mouvement et de la ligne au service d'un travail considérable ; son travail de fer est un véritable combat d'une femme et d'un élément. Elle présente aujourd'hui les douze signes du Zodiaque revisités par l'artiste à l'orée du 3ème millénaire.
Ces œuvres, de dimension plus modeste (30 cm environ) parlent à chacun de nous, tant l'observation du ciel a fasciné les hommes depuis la nuit des temps.

A voir du 25/11/2009 au 13/12/2009 au 35 rue Lesbroussart à 1050 Ixelles.

Ouvert du Mardi au Samedi inclus de 11 h 30 à 18 h 30.

Et sur rendez-vous le dimanche.

Plus d'infos : http://www.espaceartgallery.be et eag.gallery@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 




Commentez cette page


All Art On Line .com


Advertising





Publicité


File Attachment Icon
T-14810.jpg