la galerie (art/present )a paris expose le sculpteur giambra G
[galerie art/present] - [Art Annonces] - [Jeudi 8th, Octobre 2009]

L’œuvre et le spectateur.

L’œuvre et le spectateur.

 

L’artiste crée son œuvre qui s’adresse à un public, lequel reçoit l’œuvre tout autant qu’il la construit. Il y à la fois un mouvement de réceptivité et de participation. Le public ne se contente pas de recevoir le message de l’artiste. La contemplation esthétique exige une activité créative de la part du spectateur. En effet pour être réceptif à l’œuvre, il faut faire l’effort de la comprendre et de l’interpréter; c’est à cette condition que l’amateur d’art cesse d’etre simplement passif car il participe a une valeur supérieure qui l’arrache à son propre univers .Mais l’œuvre d’art ne nous parle que si notre sensibilité  et notre culture la Forcent À parler. Certes le jugement des goûts varie selon les époques, les cultures, et les catégories sociales. Chacun est évidemment libre d’aimer ou de ne pas apprécier une œuvre .D’autres conditions de réceptivité sont nécessaires : disponibilité d’esprit, temps,

En effet, le génie donne ses règles à l’art, produit au travers des œuvres de nouvelles règles que nul n’attendait et qui réclament de la part  du public une adaptation .L’ art prend l’apparence de la nature dans la mesure où sa finalité ne doit pas etre manifestement intentionnelle. Le génie a ceci de commun avec la spontanéité de la nature qu’il est incapable de dire d’où lui viennent ces idées et comment il les trouve. Il y a une dimension inexprimable dans le génie artistique.

 

 

 « Seuls les mauvais artistes connaissent par avance le produit de ce qu’ils vont faire. Le génie, c’est donc ce qui permet de faire des œuvre originales et exemplaires, c'est-à-dire de faire des œuvres

remarquables en l’absence des règles à suivre ou de modèles à imiter. »

 

 




Commentez cette page


All Art On Line .com


Advertising





Publicité