Exposition Refelts d'Elles
[Annick TERWAGNE] - [Art Annonces] - [Mercredi 11th, Avril 2007]

L’Espace Art Gallery a le plaisir de vous présenter, du 11 au 28 avril 2007, l’exposition « Reflets d’Elles », de Manuela HAMES, peintre, Annick TERWAGNE, pastelliste de la féminité, Giovanni GIAMBRA, sculpteur, Jean-François COLLIGNON et Jacques LEINNE, photographes,

Elles et leurs reflets sont les points communs de ces artistes belges qui aiment, de salle d’exposition en salle d’exposition faire partager leur passion artistique de la féminité avec le public.

Lorsqu’au travers du pastel ou de l’acrylique Manuela HAMES rend hommage à la féminité, c’est un monde de sensualité et de charme qui s’ouvre à nous.

Manuela Hames est née en 1962 à Eupen en Belgique. Elle habite, aujourd’hui, à Welkenraedt où elle y a son atelier. Elle a suivi ses études en art déco à Verviers  et y a poursuivi deux années d’Architecture à l’académie des Beaux Arts.
Lorsqu’elle travaille en peinture, elle utilise l’acrylique, son medium de choix car il lui permet une fluidité de brosses qui est parfois nécessaire pour certaines de ses oeuvres.
Les peintres Flamands et les hyperréalistes contemporains sont parmi ses artistes favoris. Dali, dont elle admire la vision super réaliste, a aussi une influence artistique sur ses goûts pour la représentation visuelle.

La sensualité des pastels d’Annick TERWAGNE, émanant de ses vingt années à poser comme modèle nue, donne à la femme, dévoilée, toutes ses lettres de noblesse.

Annick TERWAGNE est née à Charleroi le 28 avril 1956. Elle habite aujourd’hui à Montigny-le-Tilleul où, en son atelier, elle alterne le dessin au pastel et la sculpture en y apportant toute sa sensibilité féminine pour représenter la femme dans sa simple et noble volupté tout en continuant à poser nue pour différents artistes dans divers registres.

Au départ d’un bloc de pierre choisi selon des caractéristiques en rapport au résultat souhaité, Giovanni GIAMBRA analyse la situation dans laquelle il se trouve, c'est à dire, un bloc de pierre sans défense sur son terrain de travail, un de ses outils en main, le déguisement nécessaire et c'est parti.

Giovanni GIAMBRA est né en Italie, à Serradifalco en 1951. Aujourd’hui, domicilié à Marcinelle, il voue à la sculpture une absolue passion.  Giovanni utilise ses outils et la force de ses mains pour sculpter, et encore sculpter, jusqu'à ce que cela ne soit plus un bloc de pierre mais une sculpture qui a une âme, cette âme qui l'a aidé jusqu'ici en lui donnant l'itinéraire à suivre pour en arriver là...

Sa passion pour la photographie est née dans sa plus tendre enfance pour aujourd’hui se focaliser sur la photographie de proximité à visage humain au travers des portraits, des nus féminins, des images d'ambiance.

Jean-François COLLIGNON est né à Châtelet (Belgique) le 11 mai 1956. Il habite aujourd’hui à Montigny-le-Tilleul.
Depuis quelques années, il travaille sur un projet original qui vise à transcrire en image le propre reflet des dames qui souhaitent poser pour lui. Intimerrance, une approche qui vise à ne rien imposer à celle qui désire recevoir son reflet, en toute simplicité d’elle.
Sa devise : Etre vaut toujours mieux que tenter de paraître.

La photographie, au départ, est pour Jacques LEINNE un défi fascinant : appuyer sur le bouton d’une boite noire, développer les négatifs et les tirer sur papier pour enfin voir naître une image.

Jacques LEINNE est né à Jemappes (Belgique) en 1951. Il est le fils du sculpteur François Leinne qui réalisa, entre autres, la statue qui se trouve sur la place de la gare de Saint-Ghislain, commune hennuyère où Jacques y exerce aujourd’hui son talent.

L’image de la femme est son domaine de prédilection. C’est à Jacques LEINNE que l’on doit cette phrase magnifique : « en chaque personne il y a une beauté à tout âge. C’est au saisisseur d’image que je suis à essayer de la rendre ». Ses photographies sont un véritable hymne à la femme.

Jacques LEINNE est très actif dans le milieu des photographes francophones internationaux. Il est le président actuel de l’association ARTKAOS.

Reflets d’Elles ou la vision d’Elles par cinq artistes épris de féminité.

A voir à l’Espace Art Gallery, rue Lesbroussart, 35 à 1050 BRUXELLES (à deux pas de la place Flagey et de l’Avenue Louise) du 11 au 28 avril 2007 de 10H30’ à 18H30’ du mardi au samedi.
Le vernissage se tiendra le mercredi 11 avril 2007 de 18H30’ à 21H30’ en présence des artistes.
Info ? http://www.galerie-intimerrance.com




Commentez cette page


All Art On Line .com


Advertising





Publicité


File Attachment Icon
T-25277.jpg