Quatre saisons (plus ou moins une), the waves
[Thierry Kuntzel] - [Vendredi 10th, Février 2006]

26/01/2006

Thierry Kuntzel, Quatre saisons (plus ou moins une), the waves



Thierry Kuntzel
Quatre saisons (plus ou moins une)
The Waves

10 février – 4 mai 2006
Présentation presse le 9 février à 11h

Vernissage le 9 février à 18h30


Musée des Beaux-Arts de Nantes
10, rue Georges Clémenceau
44000 Nantes
Thierry Kuntzel



Le Musée des Beaux-Arts de Nantes expose au cœur même du musée, dans le patio, Quatre saisons (plus ou moins une) de Thierry Kuntzel, oeuvres réalisées entre 1988 et 2000, et réuies pour la première fois. A la chapelle de l’Oratoire, est présentée « The Waves » installation interactive (2003) qui a récemment intégré les collections du musée grâce à la générosité de la Caisse des dépôts.

Thierry Kuntzel (né en 1948 à Bergerac) est une figure incontournable de l’art contemporain. La dernière grande exposition monographique consacrée à son œuvre remonte, en France, à 1993, et fut présentée à la Galerie nationale du Jeu de Paume. Cet artiste produit peu et ses œuvres sont toujours le fruit d’un long processus de maturation car soumises à d’importantes contraintes de production.

Après des études de philosophie et de sémiologie, Thierry Kuntzel a enseigné la théorie du cinéma dans plusieurs universités américaines. Ses recherches portent sur les rapports entre le dispositif cinématographique et l’appareil psychique. Il explore le modèle psychanalytique du « travail du rêve » dans l’analyse du film.

En 1976, il expose ses premières œuvres ennéon. Memory ou Here There Then jouaient sur la dispositioon dans l’espace de mots tracés au néon et soumis à des variations d’intensité lumineuse. De 1979 à 1981,Thierry Kuntzel réalise de nombreuses bandes vidéos, depuis 1984 son travail prend la forme d’installations.

Les œuvres de Thierry Kuntzel invitent le visiteur à marquer une pause, à se laisser envahir par l’image, à se laisser aller à la contemplation. Le temps y semble suspendu, dilaté. Les images surgissent puis s’évanouissent, avec une grande économie d’effets et de narration. Comme l’indique Thierry Kuntzel : « Il ne s’agit pas tant de produire de nouvelles images, de nouveaux sons, que d’autres blancs, d’autres silences — des intervalles ». L’apparition et la disparition progressives des images enrôlées dans la matière fluide de l’image vidéo, le travail de la couleur, la précision des plans, sont autant d’éléments qui contribuent à procurer une « expérience de l’angoisse autant qu’un abandon au plaisir, à la beauté de lalumière et des matières, telle que la tradition picturale nous y a sensibilisés ».


En même temps que l’exposition à Nantes, Le Fresnoy-Studio national des arts contemporains propose du 4 février au 9 avril 2006 Lumières du temps, une exposition monographique de Thierry Kuntzel qui aborde un autre pan du travail de l’artiste. Commissaire Raymond Bellour.

Un DVD-Rom bilingue français-anglais, Thierry Kuntzel, est co-édité par l’Association Anarchive Editeur et le Musée des Beaux-Arts de Nantes, à l’occasion de l’exposition. Prix de vente : 39 euros

Exposition organisée par le Musée des Beaux-Arts – Ville de Nantes avec le soutien de la Drac des Pays de la Loire et de la Caisse des Dépôts et la collaboration de Centre Georges Pompidou- Mnam, du Fonds national d’art contemporain et du Frac Nord Pas de Calais.




Commentez cette page


All Art On Line .com


Advertising





Publicité


File Attachment Icon
T-93031.jpg