Galerie Voghera
[M. Matheron Tourre] - [Expositions] - [Mercredi 2nd, Novembre 2005]

Galerie Voghera

4, rue du Tribunal

04100 Manosque

 

04 92 71 16 76

Mardi au Samedi

10h à 12h / 16h à 19h

 

www.voghera.fr

 

 

 

Maurice Magnan (Aquarelliste) :

 

 

Né en 1924, c’est à Forcalquier que Maurice Magnan a passé toute son enfance et sa jeunesse, au cœur de cette Haute Provence qui devait par la suite marquer profondément son œuvre.

 

En Octobre 1946, un changement important survient avec son départ pour  Lyon et l’entrée à l’Ecole Nationale des Beaux Arts de cette ville, dont il sortira diplômé, pour entreprendre une carrière de graphiste indépendant.

 

Report typographique en imprimerie, puis recherche, maquettes et créations graphiques c’est l’aquarelle qui l’attire pour la spontanéité de ce moyen d’expression, sa transparence et sa légèreté.

 

Maurice Magnan est à l’aise dans les grands formats qui  lui permettent une facture large et dépouillée sur une construction de l’image discrète mais solide et équilibrée. Les espaces de liberté et de solitude de sa Provence natale, qu’il traite avec bonheur à travers les saisons ou les différentes heures de la journée, laissent toujours la place au rêve et à l’émotion ; ce sont eux qui l’ont conduit tout naturellement à illustrer une œuvre de Jean Giono  « Manosque des Plateaux » suivi de « Poèmes de l’olive ».

 

Ce qu’il recherche dans sa peinture et plus particulièrement dans les paysages, c’est le contact de la nature, l’instant idéal où le jeu des ombres et de lumière déclenche le besoin de peindre, de fixer sur le papier ou la toile ces moments privilégiés qui vont disparaître dans le moment suivant. Lumière violente faisant vibrer le feuillage de l’olivier sur un ciel éclatant, atmosphère diffuse et ouatée des journées de grisaille et de brume, tout est prétexte pour livrer à nos yeux des aquarelles pleines de charmes et de sensibilité.

 

 

Alain Steinmetz (Verrier) et Monique Michel (Créateur de bijoux) :

 

Au terme d’un combat obstiné et concentré Alain Steinmetz et Monique Michel figent leurs émotions dans la lumière et la transparence en accord avec le verre afin apaisé.

La chorégraphie rituelle rythme cette épreuve de force soumise à la précision du geste pour répondre à l’exigence de la matière en fusion.

Chaque pièce porte en elle la mémoire des mains expertes et du souffle mesuré de l’artiste.

Exubérante ou sobre, elle est unique, paradoxe subtil entre transparence et opacité, dureté et fragilité.

Du rêve à la réalité, la fusion du verre raconte le lent voyage de la matière au cœur du feu.

 

 




Commentez cette page


All Art On Line .com


Advertising





Publicité


File Attachment Icon
T-2114.jpg