Africa Remix
[Centre Pompidou ] - [Expositions] - [Mercredi 15th, Juin 2005]

Africa Remix

 

Le Centre Pompidou et le musée du Quai Branly s'associent pour proposer un colloque international, organisée en liaison avec l'exposition "Africa Remix, l'art contemporain d'un continent" présentée du 25 mai au 15 août 2005 au Centre Pompidou.
Deux journées, deux ambitions. La première journée propose de donner la parole à ceux, de toutes générations, qui font, analysent et exposent l'art africain contemporain. Il s'agit de faire prendre conscience, enfin, de la fécondité, de la multiplicité des pratiques, des réflexions critiques, des conditions d'exposition qui se développent sur le continent africain, dans un moment où la circulation mondiale des oeuvres et des hommes va de pair peut-être avec un durcissement des identités. Il n'y a ici nul souci d'exhaustivité évidemment, mais la volonté d'inverser le regard et d'être à l'écoute. En soirée, on essayera d'interroger d'un point de vue muséographique, quelques-unes des grandes expositions africaines, présentées ces dernières années et plus largement les problématiques générales qui sont à l'oeuvre. On citera par exemple « Magiciens de la terre » au Centre Pompidou en 1989, de Jean- Hubert Martin,
« Crossing » d'Olu Ogibe en Floride en 1997, « Authentic/ Ex-Centric : Africa in and out of Africa » à Venise en 2001 de Salah Hassan ou « The Short Century » de Okwui Enwezor à Munich en 2001 jusqu'à « Africa Remix » de Simon Njami.

La deuxième journée interrogera la situation des « postcolonial studies », qui se sont développées essentiellement dans le monde anglo-saxon depuis trente ans environ et qui sont restées relativement ignorées de la recherche intellectuelle française. Elles ont eu l'ambition de répondre à deux problèmes distincts et liés tout à la fois : la question du terrain et de l'analyse - rendre compte des pays qui accédaient à l'indépendance - et la question théorique - rénover les problématiques des sciences humaines, dont l'ethnologie, soupçonnées d'ethnocentrisme. Ces « postcolonial studies » se sont donc employées à inventer des modèles susceptibles de témoigner de ces nouvelles réalités sociologiques et politiques. On essayera d'en comprendre la généalogie et la pertinence et d'évaluer les critiques dont elles commencent à être l'objet aujourd'hui.

Colloque organisé avec le soutien de l'Afaa (Association française d'action artistique)

 

Mercredi 15 Juin 2005
11:00    Africa Remix
1ère journée : Exposer l'art africain contemporain : histoires et acteurs.
Séance diffusée en direct sur internet.


 

Jeudi 16 Juin 2005
11:00    Africa Remix
2e journée : Les "Postcolonial studies" en débat.
Séance diffusée en direct sur internet.


 

 

 

 

 

Africa Remix

l'art contemporain d'un continent

Après Düsseldorf et Londres, le Centre Pompidou accueille Africa Remix, première grande exposition d'art contemporain africain.

Africa Remix regroupe les œuvres d'artistes déjà présents dans les circuits de l'art contemporain ainsi que le travail de jeunes artistes encore peu connus. Cette exposition met en avant 84 artistes africains ou d'origine africaine, des femmes et des hommes vivant sur le continent africain ou ailleurs.
Plus de 200 œuvres sont présentées. Africa Remix dresse un état de la création africaine dans ses développements les plus récents. Remix signifie, pour Jean Hubert Martin , commissaire de l'exposition de Dusseldorf : "que les chances sont redistribuées, que nous nous trouvons en présence d'une situation hybride, reflet de la globalisation".
Cette exposition présente un état de l'art africain d'aujourd'hui, en prise directe avec les tendances les plus novatrices de la création contemporaine.

La plupart des artistes présentés traite des questions actuelles d'une réalité africaine post-coloniale. Ils appartiennent à une génération qui a grandi avec internet et vit les mutations africaines.

Une grande variété de modes d'expression est représentée dans l'exposition : peinture, dessin, sculpture, assemblage, installation, photographie, vidéo, design, musique.

Cette diversité rend compte de la richesse de la création africaine contemporaine, du Maghreb à l'Afrique du Sud en passant par l'Afrique sub-saharienne.

Africa Remix devrait changer notre regard sur le mythe de l'Afrique.

Simon Njami, commissaire principal :
"Il était grand temps de créer une exposition qui ne constitue pas seulement le récapitulatif de la discussion sur l'art contemporain africain des dix dernières années. L'objectif était de mettre sur pied une exposition qui s'abstient de toute idéologie et met en évidence la motivation profonde de la créativité africaine. Un second objectif était de mettre fin à toute une série d'idées préconçues et mythes sur l'Afrique. C'est pour autant que je sache, la première fois qu'une exposition de cette envergure se consacre à l'Afrique dans son ensemble et non seulement à ses cotés sombres, au cœur de l'obscurité, mais tient compte de ses aspects géographiques et historiques. C'est également une exposition qui pose des questions : qu'est ce que l'art contemporain africain que peut-on en dire et en montrer, après tant d'expériences que l'on a faites en Europe ?
Existe-t-il une définition tant soit peu valable ? répond-elle aux conceptions occidentales ou en est- elle très éloignée ? A quel point de vue ? Nous ne prétendons pas pouvoir répondre à toutes les questions mais nous voulons du moins, poser des questions qui n'ont jamais été posées. Nous voudrions nous concentrer pleinement sur le charme d'un ouvrage présenté dans le cadre d'un concept d'exposition qui fournit un aperçu de ce que l' Afrique pourrait être aujourd'hui. Comment pourrait être l'art africain de demain et quels sont les liens qui nous manquent entre l'ancienne Afrique et celle d'aujourd'hui. nous n'avons aucune notion précise du résultat. Mais une chose est certaine : nous avons tenté de nous libérer de nombreux pièges qui ont marqué notre vue de l'Afrique en général."

 

 

Retour à l'accueil

Horaires   Billets   Laissez-passer   Handicap   Location d'espaces   Vos questions   Lettres d'information   Webcams 




Commentez cette page


All Art On Line .com


Advertising





Publicité


File Attachment Icon
T-2366.jpg